Bannière

Notre généalogie, notre village et plein d'autres choses............

Notre généalogie, notre village et plein d'autres choses............

lectures

Les paysans de l'Yonne pendant la révolution
Ouvrage collectif
société d'études et de recherches "Paysans 89"

En ligne

Nous avons 8 invités en ligne
Accueil / Fratrie DIEUX
Fratrie DIEUX
Écrit par Webmaster   
Mardi, 10 Juin 2008 08:01

Camille Auguste DIEUX (1865-1910)
Marie Adeline DELATTRE (1873-1911)
 
|











|   |   |   |   |   |
Léon Boniface  
(1895-?)
  Marcel Edmond
(1897-1926)
  Louis Albert
Petit Louis (1900-1954)
  Georges Alphonse  
(1902-1982)
  Camille Antoine  
(1904-1984)
  Henri Louis 
(1907-1968)

Le décès prématuré de leur père (1910) et de leur mère (1911) sépara à tout jamais les 6 garçons de cette fraterie dont l'aîné est âgé de 16 ans et le plus petit n'a que 4 ans. Les 3 plus jeunes furent placés dans des familles d'accueil avec le statut d'enfants abandonnés ce qui les privait de tout contact avec les ainés, malgré la demande de ces derniers auprès de l'assistance publique.

 

Extraits :
"Orphelin confié à l' A.P. par une tante qui, pas plus que les autres membres de la famille, ne peut en conserver la charge.
Avis donné à la personne qui présente l'enfant.
L'admission d'un enfant à l'hospice des Enfants-assistés ne constitue pas un placement temporaire, mais bien un abandon, et que les conséquences de cet abandon étaient les suivantes :
  • Ignorance absolue des lieux où l'enfant sera mis en nourrice ou placé.
  • Absence de toute communication, même indirecte, avec lui.
  • Nouvelles de l'enfant données tous les trois mois seulement et ne répondant qu'à la question de l'existence ou du décès."


Les parents
  • Les familles DIEUX et DELATTRE sont originaires de l'AISNE.
  • Le mariage eut lieu en 1892 à Reims, mais très vite le couple s'établit à Paris.
  • A noter qu'ils étaient de religion protestante et que les enfants placés héritèrent la religion catholique de leurs familles d'accueil.
Léon Boniface
  • Le seul de la fratrie qui ne soit pas né à Paris 18ème.
  • 1912 :Par trois fois , il rédigera un courrier très émouvant à la direction de l'assistance publique de Paris pour avoir des nouvelles de ces 3 frères ...vainement !
  • 25 février 1919 :Il rend visite à son frère Camille à Escolives (89), ce sera leur dernière rencontre !
  • 1917 : Il est dit résident à SAN FRANCISCO (USA) lors du recensement militaire. Ce qui pour une fois confirme la légende familiale du "tonton d'Amérique" !
  • 1918 : il effectue son service armé en France : 61st if Hdq - 5ème Div AEF
  • 1922 : ll s'embarque avec son épouse Marie, sur l'USAT Georges Washington en partance pour New york.
Marcel Edmond
  • 1919 :Service militaire au 17ème bataillon de chasseurs alpins.
  • 1920 :Marcel a retrouvé son frère Louis et sera témoin à son mariage, leurs épouses Marthe et Lucie Fiévet, sont sœurs.
  • 1926 : Marcel décède à l'âge de 28 ans à Paris 18ème, laissant un fils de 2 ans, Louis, recensé en 1931 à Paris 20ème avec sa mère Marthe.
Louis Albert
  • 1911 : Louis est signalé " déjà placé province " lors du dépôt de ses petits frères.
  • 1919 : il sert depuis plusieurs années comme matelot AMBC sur " La Chaouïa " puis le " Tigre " Bateaux de commerce armés militairement pendant le conflit 1914/1918.
  • Louis est le grand père de ma cousine Christiane, que je remercie pour son aide à la rédaction de cette page. [voir ici]
Georges Alphonse
  • 8 décembre 1911 :Orphelin de père et de mère, est placé à l'assistance publique de Paris à l'âge de 9 ans.
  • 16 décembre 1911 : Placement dans une famille d'accueil dans l'Yonne
  • 13 décembre 1920 : Il contracte un engagement militaire de 5 ans au 21 ème régiment d'infanterie coloniale.
  • Après son mariage, il s'établit en région parisienne. Malgré la proximité, je ne pense pas que des contacts se soient établis avec ses 3 frères ainés.
Camille Antoine
  • 8 décembre 1911 :Orphelin de père et de mère, est placé à l'assistance publique de Paris à l'âge de 7 ans.
  • 16 décembre 1911 : Placement dans une famille d'accueil dans l'Yonne. Il restera dans ce département jusqu'à sa mort en 1984.
  • 25 février 1919 : Visite de son frère aîné, Léon Boniface, à Escolives (89), ce sera leur dernière rencontre !
  • Il s'établit à Molesmes qu'il ne quittera jamais.
Henri Louis
  • 8 décembre 1911 :Orphelin de père et de mère, est placé à l'assistance publique de Paris à l'âge de 4 ans.
  • 16 décembre 1911 : Placement dans une famille d'accueil dans l'Yonne. Il restera dans ce département jusqu'à sa mort en 1968.
Mise à jour le Mardi, 12 Août 2008 10:23
 
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack